European & International News

La campagne française « Stop au Déni » bat sont plein

[Bruxelles, 27 mars 2014] La Campagne française Stop au Déni, lancée lors du week-end du 8/9 mars 2014 pour que les victimes de violences sexuelles soit mieux prises en charge, bat son plein.

La Campagne "Stop au Déni" a été initiée par l’association Mémoire Traumatique et Victimologie a l’occasion de la Journée Internationale des Droits des Femmes (8/9 mars 2014).

Elle a pour objectif de sensibiliser le grand public au déni, à la culpabilisation et à la maltraitance auxquels se heurtent les victimes de viols, trop souvent laissées pour compte et abandonnées. Ces violences ne sont pas anodines, ce sont des crimes portant gravement atteinte aux personnes. La reconnaissance des conséquences psychotraumatiques des violences sexuelles, ainsi que l’accès à des soins adéquats est une condition sine qua non de la reconstruction des victimes. Cette campagne a donc également pour ambition de susciter une prise de conscience, afin que les victimes de violences sexuelles soient reconnues, protégées, qu’elles reçoivent des soins appropriés et que leurs droits soient respectés.

La campagne va se dérouler en 3 temps: jusqu’à fin mars pour le hashtag #stopaudeni, et le recueil de questionnaire. En mai-juin les premiers résultats du questionnaire seront rendus; et pour les 20 et 25 novembre (journée internationale des droits de l’enfant et journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes) un rapport sur le parcours de soins et de prise en charge des victimes de violences sera présenté à la MIPROF, aux ministères concernés et aux élu-e-s. Tout au long de ces 9 mois nombreuses actions seront faites, ansi que la promotion des pétitions.

Vous pouvez consulter et partager :

  • Le Twitter de l’association, ainsi que le hashtag #stopaudeni pour témoigner et dénoncer le déni et le manque de reconnaissance que subissent les victimes ;
  • Deux pétitions, une de soutien au manifeste Violences et soins pour que les victimes de violences soient enfin protégées, pour qu’elles reçoivent des soins appropriés et pour que leur droits soient respectés ; et l’autre pour faire appliquer la loi afin que les viols et les agressions sexuelles soient reconnues par les tribunaux ;
  • Un dossier de presse très complet de 23 pages avec de nombreuses informations et ressources .

Muriel Salmona

Psychiatre - Psychotraumatologue
Présidente de l’Association
Mémoire Traumatique et Victimologie
118 avenue du Général-Leclerc
92340 BOURG LA REINE

06 32 39 99 34

drmsalmona@gmail.com
http://memoiretraumatique.org/
http://stopaudeni.com

Latest video

Loud and United to end violence against women and girls, European Women’s Lobby Conference, 6 December 2017, Brussels.

Find more videos on our Youtube channel

Facebook Feed

Get Involved